Une éponge végétale qui pousse dans mon jardin

Éponge végétale ou éponge synthétique ? Si seulement on avait le choix ! Car les éponges les plus couramment utilisées sont des produits dérivés du pétrole. Le problème, c’est qu’arrivée en fin de vie, elle finissent immanquablement à la poubelle. Une gageure écologique supplémentaire du quotidien, dans laquelle nous sommes pris bien malgré nous. Heureusement : une éponge naturelle permet de faire autrement…

éponge végétale

L’éponge végétale 100 % naturelle meilleure pour l’environnement

Précédemment, nous vous présentions le tawashi, l’éponge zéro-déchet japonaise lavable et réutilisable. Aujourd’hui, je vous parle d’une autre alternative aux éponges classiques, totalement naturelle. En effet, il est possible de faire pousser des éponges végétales dans son jardin !

Pour obtenir une éponge végétale, vous n’avez besoin que de graines de luffa et… d’un peu de patience. Le luffa -ou loofah- peut venir orner de façon originale une clôture de votre jardin. Cette cucurbitacée peut également habiller joliment la barrière d’un balcon.

>> Découvrez en Vidéos/tuto – Le Tawashi : réaliser mon éponge écolo lavable et réutilisable

Ses fruits verts allongés se consomment jeunes. Ensuite, leur consistance devient fibreuse. C’est cet état qui nous intéresse pour obtenir une éponge végétale.

éponge végétale

Comment procédé pour obtenir mon éponge végétale ?

1. Commencer par récupérer des graines de Luffa aegyptiaca

Le mieux est d’avoir une connaissance qui pourrait vous fournir des graines. Sinon vous trouverez facilement des graines de Luffa aegyptiaca dans le commerce, ou sur internet ; pour faire pousser une éponge naturelle.

Faites ensuite vos propres semis dans des petits godets biodégradables. La période idéale est le début du printemps. Certains peuvent commencer dès la fin mars, mais en général c’est en avril et mai qu’on s’y colle. En effet, il est nécessaire que vos semis profitent d’un endroit lumineux, la température idéale est autour des 12 °C.

>> Réalisez Des semis faits-maison 100% organiques et biodégradables

2. Transplantez les semis

Environ un mois s’est écoulé. Il est temps de transplanter les jeunes pousses en pleine terre. Vous pouvez aussi les disposer dans une jardinière. C’est là que l’intérêt du godet biodégradable se fait sentir. Vous allez, en effet, pouvoir le mettre directement en terre avec la pousse. Ses jeunes racines sont ainsi préservées au maximum.

Pensez à leur laisser suffisamment de place. Un mettre ou deux entre chaque plant est souhaitable. En effet, comme toutes les cucurbitacées, elles ont tendance à s’étaler beaucoup.

3. Récoltez les fruits

éponge naturelle

Vous arrosez régulièrement votre plante tout le long de sa croissance. Quand elle a soif, ses feuillent flétrissent, affichant ainsi son besoin d’eau. Vous aurez alors le plaisir de voir se développer entre trois et cinq fruits par plant.

Les fruits matures se récoltent en automne. Dans un premier temps, faite​s-les bien sécher dans un endroit sec et aérer. Ensuite, faites-les tremper quelques jours dans une bassine d’eau.

4. Obtenez votre éponge naturelle

Quand ils ont suffisamment détrempé, enlevez la pulpe autour et les graines au milieu du fruit. Pensez à conserver les graines pour l’année suivante et les partager avec vos amis.

Il faut ensuite faire blanchir ce qu’il reste du fruit. Pour cela, plongez le dans de l’eau bouillante quelques secondes. Quand il aura séché, vous aurez dans les main et étonnant cylindre fibreux et abrasif.

Il suffit de couper le cylindre à la longueur souhaitée pour utiliser votre éponge naturelle.

Utilisation de mon éponge naturelle

Votre éponge naturelle peut s’utiliser pour tout nettoyer à la maison, du sol au plafond ! Un argument publicitaire bidon, je vous l’accorde, mais c’est pas grave, de toute façon… vous ne l’avez pas achetée ! 🙂

>> Découvrez Des recettes naturelles pour tout nettoyer à la maison

éponge naturelle

Vous pouvez également utiliser cette éponge pour la toilette. En effet, elle peut avantageusement remplacer le gant de crin.

Après chaque utilisation, rincez votre éponge naturelle pour la débarrasser des résidus qui peuvent s’y trouver. Vous pouvez aussi la mettre à tremper régulièrement dans du vinaigre blanc dilué dans de l’eau pour l’assainir.

Dans tous les cas, prenez soin de lui permettre de bien s’égoutter et de bien sécher. En effet, comme toutes les éponges, l’humidité stagnante pourrait favoriser la prolifération des bactéries.

Mon éponge végétale en fin de vie

C’est fait, après plusieurs semaines de bons et loyaux services : votre éponge végétale n’en peu plus. Cependant, elle n’est pas un déchet ordinaire. Vous allez en effet pouvoir la composter avec les restes de la cuisine.

>> Apprenez en davantage sur le Zéro Déchet : par où commencer ?

Pas le temps, pas envie de la faire pousser ?

L’idée de l’éponge végétale vous séduit ?… ça se comprend. Alors, si la place, le temps ou la patience vous manque, vous pouvez quand même vous en procurer sur Internet.

Notre planète croule sous nos déchets. Chaque petit pas en avant réalisé par chaque individu vers le zéro-déchet est une petite victoire pour préserver l’environnement. Faites connaître l’éponge végétale à vos amis :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.